• * L'image de soi chez l'enfant surdoué

    Les parents d’enfant surdoué savent combien il est parfois difficile pour cet enfant d’assumer ce qu’il est.
    Comme pour tous les enfants, nous devons être vigilants quant aux messages que nous lui renvoyons, mais chez l’enfant surdoué la construction de cette image de soi est plus compliquée, car très vite celui-ci se rend compte de sa différence.

    La construction identitaire, c’est se sentir soi, singulier, unique. Mais c’est aussi se sentir partie intégrante d’un groupe. Le sentiment d’appartenance est un paramètre indispensable (Jeanne Siaud-Facchin – L’enfant surdoué- Chez Odile Jacob).

     …c’est autour de la différence que les repères identitaires seront les plus délicats à structurer chez l’enfant surdoué » (*)

    Selon Jeanne Siaud-Facchin, la construction de l’image dépend du dépistage ou non de l’enfant, et de l’âge auquel il aura été identifié comme enfant surdoué.

    [A toutes les étapes, le risque majeur est la construction d’un faux self, c'est-à-dire d’un faux soi construit en fonction des autres et non en accord avec ce que l’on est réellement
    La mise ne place d’un faux self crée un conflit interne permanent autour de l’image de soi : être ce que je ressens que je suis ou être ce que les autres attendent de moi ?]

    Par exemple, l’enseignante de notre fils, pour tenter de nous rassurer nous avait dit, « je pense, qu’il finira par s’adapter, en ce moment, sa seule préoccupation s’est de ressembler aux autres élèves ! Je le vois bien quand il est avec ses copains !
    Bon… Loin de nous rassurer, elle nous avait plutôt effrayés ! Mais nous comprenions enfin pourquoi il était comme « enragé » quand il arrivait à la maison le soir. Il avait passé sa journée à vouloir ressembler aux autres, et une fois à la maison l’endroit où il pouvait être lui-même, il explosait ! Oui, il n’y a pas d’autres mots, le sac était jeté, il courait et criait dans la maison etc.

    Quant à ma fille de 10 ans, elle n’en pouvait plus d’être confrontée aux préoccupations vestimentaires des filles de sa nouvelle école. Alors que ce qu’elle veut, c’est être « à l’aise dans ses baskets » ! Parfois, je trouve ses choix déroutants. Mais cela fait parti de sa personnalité. C’est une petite fille originale, qui voit la vie en couleur ! Et qui sait ce que c’est qu’un atome, s’intéresse à son environnement… Malheureusement aux prises avec ces considérations, elle semblait régresser intellectuellement. Un jour, elle nous a dit : « De toute façon, cela ne sert à rien d’être la première de la classe, car on n’a pas d’amis ! » Et, dans le même temps, de nous persécuter pour que nous lui achetions des vêtements soit disant à la mode. Que nous trouvions affreux mais à la mode !

    Découvrir la vraie personnalité de nos enfants a été un soulagement. Enfin, nous avions des réponses, et nous allions pouvoir continuer la route. Un peu plus sereinement.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :